Pourquoi ne veut-il pas faire la sieste ?

Tout s’explique:

  1. Parce que bébé n’est PAS PRÊT :

Avant l’âge de 6 mois, on ne s’affole pas si les siestes sont irrégulières, désorganisées et courtes. C’est tout à fait normal d’un point de vue neurologique. Chaque bébé est différent. Certains seront réglés comme des horloges à 3 mois, d’autres ne feront que des micro-siestes d’une trentaine de minute.

Passé 6 mois, les siestes vont s’organiser de mieux en mieux car les rythmes circadiens sont désormais synchronisés.

  1. Parce qu’on n’est pas suffisamment attentif aux « FENÊTRES D’ÉVEIL » de son enfant. 

Je m’explique : 

Les fenêtres d’éveil, ou phases d’éveil, sont LA clé pour de bonnes siestes. On parle ici du temps d’éveil qui suit une phase de sommeil. Cette phase, pendant laquelle bébé va jouer, manger, etc… sera courtes, beaucoup plus courtes que chez les adultes. C’est-à-dire qu’au bout d’un certain temps d’éveil, bébé sera de nouveau fatigué et aura besoin de dormir pour récupérer. 

On offre alors à bébé les siestes dont il a besoin, AU MOMENT où il en a besoin en fonction de son âge.

De 5 mois à 9 mois, bébé aura besoin de 3 siestes. 

La première, le matin vers 9h (durée 1h30 – 2h); la seconde devrait débuter vers 12h30 (durée : 1h30 – 2h) et enfin, une petite sieste ‘bonus’ en fin d’après-midi vers 16h (durée maximum : 45 à 60 minutes – en veillant à ce que cette sieste ne se prolonge pas de trop pour ne pas entraver l’endormissement du soir).

Passé 9 mois, bébé passe à deux siestes.

Il abandonne tout simplement la sieste bonus de la fin de l’après-midi. Les deux précédentes restent identiques.

Vers 18 mois, bébé passera à une sieste par jour en début d’après-midi et on veillera à ce que cette sieste ne commence pas trop tard car il faut laisser au minimum 4 heures d’éveil entre le réveil de la sieste et le coucher du soir pour que votre enfant soit suffisamment fatigué pour faire sa nuit… mais pas trop non plus sinon il aura aussi du mal à s’endormir (je sais c’est compliqué, un post suivra avec plus de détails).  

Votre enfant abandonnera probablement la sieste de l’après-midi entre 3 et 4 ans et on la remplacera par un temps calme et une heure de plus de sommeil la nuit.

Share:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
On Key

Related Posts

De l’importance du rituel du coucher

De manière générale, les enfants gèrent difficilement les transitions et les changements. Le coucher du soir étant LA plus grande transition de la journée pour